Les traitements cellulaires offrent une alternative aux prothèses, et pourraient un jour guérir de maladies chroniques

Les thérapies basées sur cellules souches adultes aujourd’hui offrent aux patients la capacité de régénérer des os brisés, en évitant des implants prothétiques. Dans les prochaines années, les traitements cellulaires auront le potentiel de révolutionner le soigner des maladies chroniques telles que le diabète type 2 et le sclérose en plaques.

En plus de la procédure d’ilaya pour traiter le syndrome d’Asherman, nos chercheurs développent nouvelles méthodes pour faire repousser l’os. Les traitements d’ilaya sont basées sur cellules souches adultes – matériau prélevé sur le propre corps du patient, que nous cultivons ensuite dans notre laboratoire; nous ne utilisons pas des lignées de cellules souches dérivées d’embryons, une technique qui pose problèmes éthiques pour certains patients.

« Les traitements uniques à ilaya peuvent régénérer l’os sur lacunes aussi larges que 15 cm. » – Vladimir Oksimets: Orthopédiste-traumatologue, ilaya clinic

Nos cas de réussite

Les médecins à ilaya sont capables de régénérer l’os sur lacunes aussi larges que 15 cm (6 pouces). Les deux extrêmes de l’os fracturé sont reliés par un « échafaudage », au long duquel les cellules souches sont placées; alors ils font pousser un nouvel os pour combler l’écart. Bien que ces traitements ne sont pas appropriés pour tous les cas, ils ont produit des résultats spectaculaires, en particulier parmi des soldats et volontaires qui ont été blessés en combattant les rebelles soutenus par des russes au sud-est de l’Ukraine.

Un tel patient est Oleg Tomachev, qui a été blessé à la jambe. Il est l’un des 36 personnes aidées par ilaya en 2015, qui ont tous été prévues pour amputations avant arriver à notre clinique. Un autre patient, Aleksandr Pidkopanyy,

a subi 17 opérations avant venir à ilaya; nos spécialistes ont pu rétablir son os du talon, ainsi que les ligaments et cartilage environnants. Tous deux s’entraînent à nouveau; ils sont apparus avec ilaya à un demi-marathon à Kiev cette année et ils espèrent faire toute la distance en 2017.

half-marathon with ilaya in Kyiv

Notre cas le plus dramatique si loin est ce de Viktor Lehkodukhun soldat du 25e division aéroportée de l’Ukraine. Viktor a 24 ans, et il a passé deux ans dans un fauteuil roulant après sa colonne vertébrale a été endommagée par éclats d’obus en 2014. Viktor a commencé le traitement avec ilaya en Février 2016. À partir de Juillet, la sensation aux jambes a été restauré, et à présent il est capable de prendre quelques pas petit à petit. Il est maintenant soumis au thérapie physique et est prévu pour un traitement ultérieur de cellules souches.

Le financement des traitements pour les soldats est fourni par People’s Project, un site de crowdfunding qui fournit également équipements à l’armée Ukrainienne et des bataillons bénévoles. Les scientifiques américains mènent travaux similaires qui vise à régénérer le cartilage dans les articulations, en évitant la chirurgie de remplacement d’articulations.

Traitements cellulaires du futur à ilaya

En plus de notre travail sur la régénération osseuse, nous procédons également à un essai clinique, que nous prévoyons de conclure en automne du 2016, d’un traitement pour le diabète de type 2 qui utilise cellules souches pour régénérer tissus dans le pancréas qui produisent l’insuline. Plus loin sur la voie – une question de plusieurs années, au moins – les thérapies régénératrices basées sur cellules souches adultes ont le potentiel pour aider traiter troubles neurologiques tels que la maladie d’Alzheimer et le sclérose en plaques.

De nouveau, nous soulignons que nos traitements d’Asherman et régénération ne sont pas indiqués pour tous les patients. Si vous êtes concerné par une fracture, de l’ostéonécrose ou d’autres dommages osseux et vous voulez savoir si vous pourriez être admissible, s’il vous plaît, contactez nous.