Les couples qui envisagent une GPA ont de nombreuses options qui peuvent être déconcertantes, et se posent des questions importantes sur la sécurité, la fiabilité et le coût de la procédure. Ces dernières années, de nombreux couples ont trouvé que l’Ukraine offre la meilleure option pour de nombreuses raisons – légales, médicales et pratiques.
Les couples qui ne peuvent pas trouver une mère porteuse altruiste, quelle que soit la raison, sont obligés de chercher les options commerciales de mères porteuses. La pratique est illégale dans tous les pays de l’Union Européenne sauf en Grèce, et là-bas, il faut que la mère porteuse et le couple soient tous deux résidents (mais pas obligatoirement citoyens) du pays.

Les couples qui veulent avoir leur propre enfant biologique mais qui ne peuvent pas utiliser la méthode de la FIV se voient donc contraints de chercher à l’extérieur de l’Union Européenne. Mais ces dernières années, plusieurs destinations populaires ont été fermées aux couples à la recherche d’une maternité de substitution. L’Inde, qui était autrefois à la tête du commerce international de mères porteuses, a banni ses maternités de substitution en novembre 2015. La Thaïlande a imposé l’interdiction quatre mois plus tôt, limitant la procédure aux couples résidents. En janvier 2016, le Mexique a rejoint les deux autres en interdisant les maternités de substitution aux couples étrangers.

GPA dans l’Ukrainesurrogacy-ukraine

Pendant ce temps-là, ces vingt dernières années, l’Ukraine a clarifié et renforcé les protections légales pour les parents qui sont intéressés par un contrat avec une mère porteuse. Sous la loi ukrainienne, la parenté d’un enfant est exclusivement déterminée par l’ADN, ce qui signifie que les parents biologiques sont notés sur le certificat de naissance et la mère porteuse – dans laquelle un embryon est conçu in vitro à partir de l’ovule et des spermatozoïdes des futurs parents – n’a aucun droit légal de parenté. Cela contraste avec d’autres juridictions, où une ordonnance du tribunal est souvent requise afin de transférer la parenté des futurs parents après la naissance du bébé.

L’Ukraine a également créé un cadre légal solide pour la maternité par substitution, et les procédures légales sont bien établies. Il n’y a pas de limite d’âge pour les parents qui contractent la mère porteuse, et un nombre illimité de tentatives de FIV est permis.
Cependant, il existe quelques freins légaux que les parents doivent clarifier avant de conclure un contrat de maternité de substitution en Ukraine. Par exemple, pour le moment, la maternité par substitution est disponible seulement pour les couples hétérosexuels légalement mariés. Et malgré la nature arrangeante de la loi ukrainienne, les parents doivent quand même s’assurer que le consulat de leur pays d’origine fournira les documents pour que le bébé puisse être ramené dans le pays ; les procédures peuvent varier selon le pays, et doivent être vérifiées minutieusement avant de conclure un contrat de maternité de substitution.

De manière significative, les règlementations du ministère de la Santé ukrainien établissent également des limites à propos de qui peut devenir une mère porteuse, protégeant ainsi les femmes contre l’exploitation et s’assurant de la santé des personnes concernées. Les prérequis demandés sont que la mère porteuse doit avoir entre 25 et 35 ans, et doit déjà être mère naturelle d’au moins un enfant. Il existe également plusieurs prérequis formels pour les futurs parents ; ils sont clairs, bien établis et relativement faciles à remplir : entre autres, une copie traduite du certificat de mariage, certifiée par un consulat ukrainien à l’étranger.
En plus de tous les avantages juridiques, la situation géographique de l’Ukraine (à la frontière de quatre pays membres de l’UE), la proximité culturelle et l’absence d’exigences de visa pour les citoyens de l’UE ajoutent à l’attractivité pour les couples européens. Dans le nouveau climat politique et économique du pays, Kiev est une destination de plus en plus populaire pour le voyage d’affaires et de tourisme, et la vie quotidienne dans la capitale n’est pas affectée par le conflit gelé dans le sud-est du pays.

Pourquoi ilaya?

Parmi les cliniques de maternité de substitution d’Ukraine, celle d’ilaya se démarque pour plusieurs raisons. Nous offrons un pack complet de services «sous un seul toit», avec aucun sous-traitant ; nous pouvons également prendre en charge le voyage et le logement. Nous offrons également d’excellents équipements pour assurer la santé de nos mères porteuses, ainsi que des soins pédiatriques de haute qualité une fois les enfants nés. Fondée en 2011, nous avons des années d’expérience dans l’offre de services médicaux de niveau international pour des couples à l’étranger ainsi que la prise en charge des nombreuses procédures légales exigées pour la maternité de substitution.
Pour en savoir plus sur la maternité de substitution chez ilaya, cliquez ici pour nous contacter.